J. J. Grandville – Les métamorphoses du jour 1828

Jean Ignace Isidore Gérard, plus connu sous le pseudonyme Jean-Jacques Grandville, était un caricaturiste français. Les Métamorphoses du jour (1828-29) est une série de 70 scènes dans lesquelles des personnages humains sont représentés avec une tête d’animal en situations satyriques. L’artiste employait cette méthode pour critiquer ses contemporains et surtout à la monarchie de juillet, qui ne cessait…

Marion Laine – Un cœur simple 2008

Il s’agit de l’adaptation de la nouvelle homonyme de Gustave Flaubert publiée en 1877 dans le recueil Trois contes. Le perroquet de ce récit appartenait à l’ex- consul d’Amérique, voisin de la maison de Félicité. Tantôt dans le texte comme dans le film, la présence de l’animal et d’un esclave noir sont vus dans le même…

Jacques Barraband, François Levaillant -Histoire naturelle des perroquets, 1801-1805

Gravures faites par Jacques Barraband, peintre et illustrateur français spécialisé en zoologie. Il a collaboré avec François Levaillant dans Histoire naturelle des perroquets, 1801-1805, 145 aquarelles; Histoire naturelle d’une partie des oiseaux d’Amérique et des Indes, 1801, 114 planches et Histoire naturelle des oiseaux de Paradis, 1807, 197 planches.

André Breton -Le Mur de l’atelier 1922-1966

Parmi la vaste collection d’objets exotiques, se trouve un Buisson ou paradis d’oiseaux. Cette type d’objet plein d’oiseaux naturalisés était fréquent vers la fin du XIXème siècle.

Aardman Animations – Pirates! Bons à rien, mauvais en tout 2012

Le pirate Capitaine pense que son dodo est un perroquet digne d’un pirate comme lui. L’oiseau est encore plus rare et exotique qu’il le pense, il s’agit d’un spécimen déjà disparu à l’époque du film. Aardman Animations – Pirates! Bons à rien, mauvais en tout 2012 from La ruta del Loro on Vimeo.