J. J. Grandville – Les métamorphoses du jour 1828

Jean Ignace Isidore Gérard, plus connu sous le pseudonyme Jean-Jacques Grandville, était un caricaturiste français. Les Métamorphoses du jour (1828-29) est une série de 70 scènes dans lesquelles des personnages humains sont représentés avec une tête d’animal en situations satyriques. L’artiste employait cette méthode pour critiquer ses contemporains et surtout à la monarchie de juillet, qui ne cessait…

Hélio Oiticica – Tropicália 1967

L’artiste Hélio Oiticica a réalisé cette installation en 1967 à l’exposition New brésilienne Objectivité: un labyrinthe de cabanes en bois traversable entourée trois types de sable.Une grande cage à oiseaux contenant deux aras (rouge et bleue) fait partie du décor. L’artiste voulait l’intrusion de la vie quotidienne dans le site de l’art grâce à ce…

Juan Fontanive – Ornithologie 2013

L’objet conçu par l’artiste fait défiler des images inspirées des illustrations naturalistes des colibris. Au même temps le son de ce flipbook mécanique fait aussi penser à celui produit par ces oiseaux quand ils sont en vol. La vitesse du défilement crée un mouvement cinématique des oiseaux, même s’il ne s’agit pas du même spécimen. Collage…

La Dame à la licorne – vers 1500

Tissée aux alentours de 1500, cette tapisserie représente le sens du Goût. Elle appartient à la serie de six qui abrite le musée de Cluny. La scène représentée semble le paradis: un jardin avec une flore abondante où des animaux demeurent en paix. D’une part, la présence d’une licorne dans chaque tapisserie rend les scènes imaginaires….

Luis Buñuel – Les aventures de Robinson Crusoé 1954

Même si le récit montre comment Robinson essaie de partager ses connaissances sur la religion chrétienne, les questions que pose Vendredi montrent le conflit entre liberté de pensée et la foi. Dans le film, la comparaison de l’apprentissage de la foi avec le langage du perroquet signalent une critique sur la répétition irréfléchie des croyances qu’impose…

Walton Ford – La historia me absolverá 1999

Dans cette gravure, l’ara rouge cubaine, aujourd’hui disparue, est la personnification du leader communiste Fidel Castro. Le titre de cette oeuvre fait référence aux mots de clôture d’un discours prononcé par Castro avant d’être emprisonné en 1953. L’environnement de catastrophe avec des mouches et l’oiseau posé sur une branche pourrie sont un exemple des allégories complexes…

Joan Miró – Objet poétique 1936

Dans cet assemblage, l’artiste semble évoquer une nouvelle vie à partir de cet objets trouvés pour créer d’autres  sens, tel qu’un cadavre exquis en trois dimensions. Cette sculpture est composée d’un perroquet empaillé sur une perche en bois, collant de soie fourrée et chaussée suspendue dans un cadre en bois creux, un chapeau, une balle suspendue, un poisson…

Hiroshi Sugimoto – Aujourd’hui le monde est mort 2014

« Cette exposition lance des avertissements. Certains sont sérieux, d’autres drôles. On ne sait jamais ce qu’il adviendra. Le futur trahit toujours l’imagination de l’homme. Ne croyez surtout pas que cette civilisation se poursuivra indéfiniment. Le temps est compté. Tout a une fin. » Extrait de l’interview par Arnaud Vaulerin, Libération 24 avril 2014 Dans cette installation, le spectateur…