Joan Miró – Objet poétique 1936

Dans cet assemblage, l’artiste semble évoquer une nouvelle vie à partir de cet objets trouvés pour créer d’autres  sens, tel qu’un cadavre exquis en trois dimensions. Cette sculpture est composée d’un perroquet empaillé sur une perche en bois, collant de soie fourrée et chaussée suspendue dans un cadre en bois creux, un chapeau, une balle suspendue, un poisson en celluloïd et une carte.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Dans la collection du MoMA. Photo du détail par Aat Bender.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s